Le Baromètre de l’Immobilier Responsable : l’évaluation de la maturité du secteur immobilier en termes de pratiques ESG !

Depuis la première édition en 2018, le Baromètre de l’Immobilier Responsable (BIR) de l’OID évalue les pratiques ESG des acteurs du secteur de l’immobilier d’investissement. En partenariat avec l’ASPIM, l’IEIF, la FEI, la FA, la FPI cette étude annuelle a su se positionner comme une référence pour caractériser l’avancement du secteur sur la prise en compte des problématiques environnementales, sociales et de gouvernance. A l’heure de l’entrée en application de nombreux dispositifs européens et français tels que la Taxinomie européenne, le règlement Sustainable Financial Disclosure Reporting (SFDR), la Corporate Sustainable Reporting Directive (CSRD) ou encore l’article 29 de la Loi Energie Climat, le BIR permet de relever les pratiques des divers acteurs du secteur et d’analyser l’état de maturité au regard de la réglementation en vigueur.

 

Objectif du Baromètre : analyser la maturité des acteurs face à des exigences de reporting ESG renforcées

L’édition 2021 du Baromètre de l’Immobilier Responsable en s’élargissant aux promoteurs, avait permis d’obtenir la contribution d’une soixantaine d’acteurs de l’immobiliers.

 

La contribution au Baromètre de l’Immobilier Responsable permet aux contributeurs de recevoir un rapport de benchmark sur leur état d’avancement en matière environnemental, social et de gouvernance (ESG) par rapport à leur catégorie de référence. Ainsi, une société de gestion de portefeuille pourra comparer, situer ses pratiques ESG par rapport aux pratiques de ses pairs.

 

Répondre aux ambitions européennes en matière de transparence et d’ESG

Dans ce contexte de lutte contre le greenwashing, les acteurs du secteur de l’immobilier doivent renforcer leurs actions ESG. Ce renforcement passe par davantage de transparence dans la démarche, la publication d’indicateurs et les méthodologies associées à ces indicateurs.

Cette exigence de transparence se retrouve dans le règlement SFDR, ainsi que dans l’article 29 de la Loi Energie Climat, dispositifs qui touchent les sociétés de gestion de portefeuille. Le règlement SFDR contraint les sociétés de gestion et fonds d’investissement à publier des indicateurs sur leurs principales incidences négatives (impacts de leurs activités sur l’environnement), et sur l’alignement de leurs flux financiers avec les critères de la taxinomie européenne (en termes de CA, de CAPEX et d’OPEX). L’article 29 de la Loi Energie Climat en d’extension du règlement SFDR à l’échelle française, oblige les acteurs à publier des objectifs chiffrés en matière de réduction des émissions de gaz à effet de serre et de préservation de la biodiversité.

Concernant les Sociétés Immobilières Cotées, les questions relatives au règlement 2020/852, dit taxinomie européenne au même titre que celles du Dispositif Eco-Energie Tertiaire commencent à être prises en main. Ajoutée à cela, l’entrée en vigueur de la CSRD viendra renforcer les exigences de transparence en matière ESG.

Côté Promoteurs Immobiliers, les réflexions concernant notamment l’usage des matériaux biosourcés, l’atteinte de performance énergétique pour les bâtiments, ainsi que la conformité des nouvelles constructions avec la norme européenne Nearly-Zero Emission Buildings (NZEB) s’intensifient.

Dans ce contexte dense, l’OID a renforcé cette année son analyse sur la mise en application des dispositifs réglementaires et les difficultés associées. Les thématiques réglementaires telles que la taxinomie, le règlement SFDR, l’article 29 de la Loi Energie Climat, la CSRD ou la RE2020 seront abordées dans les fichiers de collecte des acteurs.

Merci aux contributeurs qui permettent de faire progresser le secteur sur ces questions ESG !

 

Processus et calendrier de collecte

Les investisseurs institutionnels, les sociétés immobilières cotées, les sociétés de gestion de portefeuille, les promoteurs immobiliers sont invités à participer à la collecte en remplissant un questionnaire.

La collecte de données couvre les éléments suivants :

  • Des informations administratives et générales sur vos actifs immobiliers (typologies de fonds, montant des actifs immobiliers etc.) ;
  • Des informations relatives à la démarche, gouvernance et la transparence du reporting ESG ;
  • L’intégration des enjeux ESG dans la politique d’investissement, financement ;
  • L’intégration et le respect des exigences taxinomiques ;
  • Des rex sur l’intégration des divers réglementations (les difficultés, les freins, les calculs, les chiffres etc.).

La contribution à la base de données est volontaire. L’OID attache une importance particulière à la confidentialité des données et au processus qualité. Les données collectées sont confidentielles. La date limite de collecte est fixée au 31 août 2022.

 

 

N’hésitez pas à nous contacter pour en savoir plus et à nous retourner les fichiers de collecte !

Retrouvez la notice de collecte du Baromètre à ce lien.

Retrouvez le questionnaire des sociétés immobilières cotées à ce lien.

Retrouvez le questionnaire des sociétés de gestion de portefeuille à ce lien.

Retrouvez le questionnaire des investisseurs institutionnels à ce lien.

Retrouvez le questionnaire des promoteurs immobiliers à ce lien.

PARTAGEZ CET ARTICLE

Partager sur facebook
Partagez sur Facebook
Partager sur twitter
Partagez sur Twitter
Partager sur linkedin
Partagez sur Linkdin
Partager sur email
Partagez par E-mail

Plus d'ARTICLEs

Actualités, événements : que s’est-il passé pour l’immobilier responsable en novembre 2022 ?

2 décembre 2022

L’OID fête son premier BIG anniversaire !

29 novembre 2022

Les tendances 2022 de l’ESG dans l’immobilier : comment aller vers plus de sobriété ?

24 novembre 2022