Retour sur la conférence « Bien-être et travail : comment repenser l’immeuble de bureaux ? »

l’Observatoire de l’Immobilier Durable a organisé avec le Plan Bâtiment Durable une conférence sur le thème du Confort et bien-être dans l’immobilier tertiaire, le mardi 21 février 2017. Cet événement était l’occasion de présenter la nouvelle publication « Confort et bien-être dans les immeubles de bureaux » réalisé par l’OID en partenariat avec l’Arseg.
La conférence était animée par Gérard Degli-Esposti, Président de l’OID, qui a souligné la place accordée au bonheur au travail aujourd’hui. « Les profondes mutations que nous vivons résultant du réchauffement climatique et de l’innovation technologique ont pour conséquence la profonde transformation des modes de production et de consommation. S’intéresser au confort et au bien-être permet de préserver dans l’entreprise le capital humain et d’accroître la productivité mais aussi d’aborder les questions liées au développement durable. » 
Alexandre Jost, Fondateur et Délégué-Général de la Fabrique Spinoza, think tank du bonheur citoyen, est ensuite intervenu pour évoquer le rôle du lieu de travail dans le bonheur de ses occupants. « Le lieu de travail possède un véritable impact sur l’individu car il affecte la vie dans sa globalité. La relation entre le corps et son environnement doit être prise en compte dans le cadre du travail car il forme un microcosme qui doit permettre aux individus de s’épanouir. »
Son intervention a été suivi d’une table ronde avec Philippe Pelletier, Avocat et Président du Plan Bâtiment Durable, Françoise Pelletier, Avocate associée au Cabinet LPA-CGR et Odile Faucheux Laffon, Chef de projet immobilier chez EDF et membre du comité directeur de l’Arseg.
Philippe Pelletier a tout d’abord fait le lien avec le groupe de travail « RBR 2020-2050 » dédié à la réflexion sur le bâtiment responsable, en soulignant la volonté de replacer l’individu au centre de ce sujet. Françoise Pelletier a par la suite souligné le rôle de l’employeur dans la sécurité physique et psychique du salarié, et l’importance notable de la prise en considération du bien-être au travail par l’entreprise et les partenaires sociaux. Odile Faucheux Laffon a évoqué la mise en place d’un référentiel d’aménagement d’espace au sein du Groupe, et a souligné l’importance de l’échange avec les managers et les utilisateurs sur leur manière dont ils travaillent, afin de proposer des solutions correspondant aux mieux aux besoins.

Que peut-on attendre de la prise en compte de plus en plus importante du confort et du bien-être au travail ? Comment les immeubles de bureaux s’y adaptent-ils ? Quels projets intègrent déjà ces adaptations ? L’étude « Confort et le Bien-être » dans les immeubles de bureaux est issue d’un projet lancé avec l’Arseg et mené avec les membres de l’OID depuis mars 2016. Afin de connaître les attentes et les besoins des collaborateurs en matière de confort et de bien-être, l’OID et l’Arseg ont interrogé 275 utilisateurs entre mars et novembre 2016.
Une visualisation interactive des résultats est désormais disponible, permettant à chaque utilisateur d’effectuer des analyses complémentaires selon la population des répondants.

PARTAGEZ CET ARTICLE

Partager sur facebook
Partagez sur Facebook
Partager sur twitter
Partagez sur Twitter
Partager sur linkedin
Partagez sur Linkdin
Partager sur email
Partagez par E-mail

Plus d'ARTICLEs

Actualités, événements : que s’est-il passé pour l’immobilier responsable en juillet 2020 ?

31 juillet 2020

Convention Citoyenne pour le Climat : quelles propositions pour les acteurs de l’immobilier ?

24 juillet 2020

La Taxonomie européenne : une opportunité pour l’immobilier responsable ?

21 juillet 2020