Publication : Snapshot France 2016

En évaluant et comparant les sociétés immobilières, le GRESB vise à permettre de mieux gérer les risques environnementaux, sociaux et de gouvernance. En 2016, le GRESB couvre 63 pays pour 66 000 actifs de 759 entités.
Au niveau français, 28 entités ont participé au GRESB en 2016, soit le troisième pays au niveau européen. Le score moyen pondéré des participants français a progressé de 4% de 55 en 2015 à 57 en 2016. Les certifications environnementales et la gestion carbone font partie des axes de progrès depuis 2015.
Une table ronde d’experts a permis de compléter ces analyses et d’identifier les perspectives sur les années à venir, avec les interventions de Nathalie Bardin, Directrice des Relations institutionnelles, de la Communication et de la RSE chez Altarea Cogedim, d’Alexandre Armbruster, Investment Manager à la Caisse des Dépôts, et de Gérard Degli-Esposti, Directeur de l’ISR Immobilier chez La Française et Président de l’OID.

“Près de 80 critères sont pris en compte dans l’évaluation environnementale et sociale des actifs en pleine propriété à travers l’utilisation d’un outil d’analyse développé en interne. L’évaluation et le suivi dans le temps de ces critères permettent à La Française REM de développer et de mettre en œuvre une stratégie d’amélioration permanente de sa gestion, de ses méthodes et de ses réalisations pour le compte de ses associés.” Gérard Degli-Esposti, Directeur de l’ISR Immobilier, La Française REM

PARTAGEZ CET ARTICLE

Partager sur facebook
Partagez sur Facebook
Partager sur twitter
Partagez sur Twitter
Partager sur linkedin
Partagez sur Linkdin
Partager sur email
Partagez par E-mail

Plus d'ARTICLEs

Publication du plan « France Relance », quel soutien réel pour le secteur de l’immobilier ?

14 septembre 2020

L’OID lance le MOOC Bâtiment et Biodiversité !

9 septembre 2020

Pour la rentrée, l’OID publie le lexique de l’immobilier responsable

7 septembre 2020