Adaptation au changement climatique : L’OID et l’Alliance Mondiale pour les Bâtiments et la Construction (GlobalABC) publient un rapport international sur l’adaptation au changement climatique !

L’OID et la GlobalABC ont publié en février 2021 un rapport international sur l’adaptation des bâtiments au changement climatique intitulé « Buildings and Climate Change Adaptation : A Call for Action », fruit des travaux d’un groupe de travail créé en 2018 sur l’adaptation, à l’issue de la COP24 à Katowice en Pologne.



De la nécessité d’adapter les bâtiments au changement climatique

Le nombre d’événements climatiques extrêmes a augmenté de plus de 250 % depuis la période de 1980 à 2013, et cette tendance à la hausse se poursuit. Parmi les 100 villes qui connaissent la croissance la plus rapide au monde, 84 sont extrêmement menacées par le changement climatique. Il est estimé que d’ici 2050, plus de 800 millions de personnes seront vulnérables à l’élévation du niveau de la mer et aux inondations côtières si rien n’est fait. Parmi les autres risques figurent notamment les vagues de chaleur, les sécheresses, l’augmentation des températures moyennes, l’érosion côtière, les tempêtes, les incendies de forêt, les inondations, les glissements de terrain, les retraits et gonflements d’argile et le dégel du permafrost. La résilience est particulièrement importante pour le secteur du bâtiment et de la construction. En effet, les risques climatiques affecteront tous les aspects d’un bâtiment : sa structure, ses utilisations, son accessibilité, la fourniture de services, mais aussi la sécurité, la santé et le bien-être de ses occupants.

L’adaptation au changement climatique est reconnue comme un problème mondial. A titre d’exemple, l’article 7 de l’Accord de Paris établit que l’adaptation au changement climatique est aussi importante que l’atténuation. Les avantages des mesures d’adaptation seront directement ressentis par les utilisateurs des bâtiments : amélioration du confort, résistance aux catastrophes naturelles et santé par exemple. Mais pour être efficace, l’adaptation doit être intégrée par tous les corps de métier, à chaque étape du cycle de vie du bâtiment.



Publication d’un rapport international sur l’adaptation au changement climatique

Ce rapport est le premier résultat du groupe de travail “adaptation” de la GlobalABC (voir méthodologie en annexe du rapport), lancé lors de la COP24 à Katowice. Il a été coordonné par l’Observatoire de l’Immobilier Durable (OID, Paris) avec le soutien du ministère français de la Transition écologique et vise à établir une vision stratégique commune sur l’adaptation au changement climatique et ses priorités.

La première section du rapport traite des défis mondiaux concernant l’adaptation de l’environnement bâti : définitions et pertinence, impacts macroéconomiques (coûts de l’adaptation vs. de la non-adaptation) ainsi que les liens étroits entre l’adaptation et l’atténuation dans le secteur du bâtiment et des travaux publics.

La deuxième section met en évidence les changements en cours et nécessaires dans le secteur du bâtiment et de la construction pour mieux intégrer les défis de l’adaptation : processus basés sur le cycle de vie du bâtiment, évaluations des risques, cadres réglementaires et engagement des parties prenantes, c’est-à-dire création d’un environnement propice au changement.

La troisième et plus importante section présente un cadre de suggestions d’actions pour les acteurs clés du secteur du bâtiment et des travaux publics. Elle résume les défis spécifiques rencontrés par chaque acteur dans l’adaptation des bâtiments au changement climatique et identifie l’état global actuel de leurs pratiques ainsi que des recommandations pour chaque groupe de parties prenantes afin d’améliorer l’adaptation des bâtiments au changement climatique. Le plan d’action a été élaboré à partir d’enquêtes et d’entretiens avec les parties prenantes concernées et a été examiné par les organisations sectorielles. Cinq défis et cinq recommandations sont présentés afin de se concentrer sur les questions les plus critiques.

Ce rapport est un appel à l’action pour l’adaptation des bâtiments au changement climatique à destination de toutes les parties prenantes du secteur.

PARTAGEZ CET ARTICLE

Partager sur facebook
Partagez sur Facebook
Partager sur twitter
Partagez sur Twitter
Partager sur linkedin
Partagez sur Linkdin
Partager sur email
Partagez par E-mail

Plus d'ARTICLEs

Congrès Mondial de l’UICN : la nécessité d’une action concertée pour les enjeux biodiversité et climat

15 septembre 2021

Actualités, événements : que s’est-il passé pour l’immobilier responsable en août 2021 ?

31 août 2021

Rapports du GIEC et du Haut Conseil pour le Climat : quel rôle à jouer pour le bâtiment ?

24 août 2021